L’annuaire inversé s’étend en Europe et dans le monde

L’annuaire inversé s’étend en Europe et dans le mondeAprès la France, l’annuaire inversé s’étend dans toute l’Europe et le monde.

Bien sûr, il arrive parfois de recevoir un appel de l’étranger sans que le récepteur sache qui est l’auteur de l’appel.

C’est la raison pour laquelle cet outil est important pour la communication internationale.

Qu’en est-il des tarifs ? Si le service est gratuit, est-ce crédible ? Quel est le pourcentage de résultats offert par les sites ?

 

La télécommunication, un marché en constante progression

Le continent européen est celui qui dispose d’infrastructures de téléphonie fixe les plus anciennes et souvent les mieux développées. Les opérateurs historiques tiennent alors une place économique importante. Le taux de pénétration des lignes de téléphonies fixes s’élève à plus de 56%. Pour la téléphonie mobile, le pourcentage est supérieur car neuf personnes sur 10 en utilisent. De ce fait, l’utilisation d’un annuaire inversé Europe et monde est en croissance exponentielle.

Les meilleurs annuaires inversés en Europe

En dépit de quelques divergences entre les différents pays du continent européen, le secteur des télécommunications y est très développé. L’Europe est d’ailleurs celui qui offre le plus d’annuaires inversés gratuits. La majorité des pays en dispose. Quant à la France, la Suisse et la Norvège, ces pays disposent de plusieurs annuaires inversés, en plus des services payants. En Angleterre, les annuaires inversés ne sont pas encore mis en place que les habitants rencontrent des difficultés à identifier un numéro de téléphone. Tout cela malgré un secteur très dynamique. Ce sont alors les internautes qui animent les annuaires communautaires pour permettre d’obtenir des informations sur un numéro de téléphone mobile ou fixe. Certains sites sont alimentés par des numéros étranges et suspects répertoriés par les utilisateurs.

En somme, il existe trois annuaires inversés en Europe. Ceux de la République Tchèque en fait partie et font référence aux annuaires de la France. Ces sites permettent alors de trouver à qui appartient un numéro de téléphone mobile d’un habitant et identifient les numéros de téléphones fixes des professionnels et particuliers du pays. Pour l’Islande, le service est gratuit et édité par un opérateur national. Sur cette plate-forme, il est possible d’identifier aussi bien un numéro fixe que mobile d’un professionnel ou d’un particulier.